pierres mouvantes

Les pierres mouvantes de la Vallée de la Mort en Californie

Pendant des années, les scientifiques ont été intrigués par les mystérieuses pierres mouvantes de la Vallée de la Mort.

C’est dans une zone reculée du parc national de la Vallée de la Mort, en Californie, que l’on peut observer de lourdes pierres qui semblent traverser le lit du lac asséché connu sous le nom de Racetrack Playa, laissant derrière elles une traînée dans la boue fissurée.

Le phénomène a été imputé à tout, les uns affirment que ce sont des extraterrestres qui en sont à l’origines, les autres croient que ce sont les champs magnétiques qui font bouger les roches…

Les traces laissées par le mouvement des pierres mouvantes varient de quelques mètres à plusieurs dizaines de mètres de long, de 10 à 30 cm de large et ne dépassent pas 2 cm de profondeur.

pierres mouvantes de la vallée de la mort
pierres mouvantes de la vallée de la mort

On a remarqué que les pierres se déplacent seulement tous les 2 ou 3 ans et la plupart des traces se forment pendant une période de 3 ou 4 ans.

Les cousins Richard Norris et James Norris, des chercheurs de l’Institut Scripps d’océanographie de l’Université de Californie, à San Diego, ont déclaré que le mouvement est rendu possible lorsque des calottes de glace qui se forment après de rares pluies durant la nuit fondent sous le soleil levant, rendant le sol dur boueux et glissant.

“Les mouvements de roches observés ont eu lieu par temps clair et ensoleillé, après des nuits de températures sous le point de congélation”, ont-ils écrit dans un rapport publié dans la revue scientifique en ligne PLOS ONE.

La conclusion de cette étude approuve des théories précédentes qui ont été émises depuis que les géologues ont commencé à étudier les roches mouvantes dans les années 1940.

Si le phénomène ne se produit pas souvent c’est parce qu’il pleut rarement dans la vallée du désert réputée pour être notoirement chaude et sèche.

Les roches se déplacent d’environ 4,5 m par minute, selon le rapport.

Auteur de l’article : pwcbf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *